Retour menu                       Partition                       Air suivant
FLOWER OF SCOTLAND


Flower of Scotland est l’hymne national de l’Ecosse.
Il a succédé à "Scotland the Brave" lors d’un vote en ligne (41% à 29%).

La chanson a été composée par Roy Williamson du groupe folklorique
"The Corries" dans les années 1960.
  

Ce chant patriotique célèbre à la fois la beauté des paysages de l’Ecosse et la victoire des patriotes écossais, "la Fleur" (autrement dit les plus braves), contre l’envahisseur anglais au cours de la première guerre d’indépendance de l’Ecosse. Menés par Robert the Bruce, les Ecossais renvoyèrent chez elle l’armée du "fier" Edouard II d’Angleterre lors de la bataille de Bannockburn qu’ils remportèrent en 1314, et qui déboucha sur près de quatre siècles d’indépendance. Le deuxième couplet affirme l’espoir de voir l’Ecosse redevenir une nation indépendante.

    

Il fut utilisé pour la première fois par des supporters écossais de l’équipe de rugby des Lions britanniques lors de leur tournée en Afrique du Sud en 1974. C’est en 1990, qu’il est utilisé pour la première fois lors d’une rencontre officielle. Jusque là l’hymne joué pour l’Ecosse était le “God save the Queen". A la demande du XV écossais, Flower of Scotland fut joué comme hymne pour le dernier match du tournoi des 5 nations, dans une rencontre qui l’opposait aux Anglais. Ce match était joué à Murrayfield, et celui qui le gagnait faisait le grand chelem. L’Ecosse remporta le match ! La fédération écossaise de rugby à XV décida qu'il serait joué avant chaque match de l’Ecosse en 1993.

                          





LES PAROLES DE FLOWER OF SCOTLAND


La version proposée, la plus courante, est celle chantée par les Corries.





O Flower of Scotland,
When will we see
Your like again,
That fought and died for,
Your wee bit Hill and Glen,
And stood against him,
Proud Edward’s Army,
And sent him homeward,
Tae think again.

The Hills are bare now,
And Autumn leaves
lie thick and still,
O’er land that is lost now,
Which those so dearly held,
That stood against him,
Proud Edward’s Army,
And sent him homeward,
Tae think again.

Those days are past now,
And in the past
they must remain,
But we can still rise now,
And be the nation again,
That stood against him,
Proud Edward’s Army,
And sent him homeward,
Tae think again.

O Flower of Scotland,
When will we see
Your like again,
That fought and died for,
Your wee bit Hill and Glen,
And stood against him,
Proud Edward’s Army,
And sent him homeward,
Tae think again.

  

  Ô Fleur d’Ecosse
  Quand reverrons-nous
  Les hommes dignes
  Ceux qui se sont battus et sont morts pour
  Tes minuscules collines et vallées
  Et se sont dressés contre lui
  Le fier Edouard et son armée
  Et l’ont renvoyé chez lui
  Pour qu’il y réfléchisse à deux fois.

  Les collines sont désertes à présent
  Et les feuilles d’automne
  gisent en recouvrant d’un manteau épais et silencieux
  un pays aujourd’hui perdu
  Si chèrement défendu par ces hommes
  Ceux qui se sont dressés contre lui
  Le fier Edouard et son armée
  Et l’ont renvoyé chez lui
  Pour qu’il y réfléchisse à deux fois.

  Désormais, ces temps sont du passé
  Et dans le passé
  ils doivent demeurer
  Mais nous pouvons encore nous lever
  Et redevenir cette nation
  Qui s’était dressée contre lui
  Le fier Edouard et son armée
  Et l’ont renvoyé chez lui
  Pour qu’il y réfléchisse à deux fois.

  Ô Fleur d’Ecosse
  Quand reverrons-nous
  Les hommes dignes
  Ceux qui se sont battus et sont morts pour
  Tes minuscules collines et vallées
  Et se sont dressés contre lui
  Le fier Edouard et son armée
  Et l’ont renvoyé chez lui
  Pour qu’il y réfléchisse à deux fois.



SUGGESTION(S) VIDEO(S)

The Corries

Karaoké photos
Hymne national

Le choix de l’hymne







- Cette page a été consultée 24384 fois -

Copyright © 2009-2016 Stéphane BÉGUINOT, All Rights Reserved.