Retour menu                       Partition                       Air suivant
SCOTLAND THE BRAVE



“Flower of Scotland" - "Scots wha’ hae’" et "Scotland the Brave" sont les trois prétendants au titre d’hymne national écossais. En juin 2006, lors d’un sondage en ligne, enregistrant plus de 10.000 votes, Scotland the Brave, chanson certes patriotique mais à la mélodie jugée par certains trop connue et festive, n’est arrivé que seconde derrière « Flower of Scotland ».
La mélodie daterait des années 1891-95 où elle était connue sous les appellations de « Brave Scotland » ou « Scotland for ever ». La plus ancienne partition écrite sous le nom de « Scotland the Brave » date de 1911 et a été découverte dans un recueil de mélodies d’un Boys’ Brigade.

En 1956 à l’apogée de sa carrière, le chanteur Robert Wilson était à la recherche d’une nouvelle chanson pour son spectacle. Il chargea le journaliste écossais Cliff Hanley de lui en écrire une moyennant la modique somme de £25 en contrepartie de laquelle Wilson en obtiendrait les droits d’auteur. En découvrant le texte, Wilson versa les £25 mais refusa de signer le contrat lui octroyant les droits d’auteurs, considérant que le texte était beaucoup trop bon et que cela serait tricher que de se l’approprier. On ignore combien d’argent gagna Hanley, mais il n’existe pas dans le monde de la musique d’exemple d’intégrité aussi grand que celui là.   


LES PAROLES DE SCOTLAND THE BRAVE

La version proposée ci-dessous, la plus courante, est notamment chantée par les Chieftains.



Chorus
Hark when the night is falling
Hear! Hear the pipes are calling,
Loudly and proudly calling,
Down thro’ the glen.
There where the hills are sleeping,
Now feel the blood a-leaping,
High as the spirits
of the old Highland men.

Towering in gallant fame,
Scotland my mountain hame,
High may your proud standards
gloriously wave,
Land of my high endeavour,
Land of the shining river,
Land of my heart for ever,
Scotland the brave.

High in the misty Highlands,
Out by the purple islands,
Brave are the hearts that beat
Beneath Scottish skies.
Wild are the winds to meet you,
Staunch are the friends that greet you,
Kind as the love that shines
from fair maiden’s eyes.

Chorus

Far off in sunlit places,
Sad are the Scottish faces,
Yearning to feel the kiss
Of sweet Scottish rain.
Where tropic skies are beaming,
Love sets the heart a-dreaming,
Longing and dreaming for the homeland again.

Chorus

  

  Refrain
  Ecoute lorsque la nuit tombe
  Entends, entends l’appel
  puissant et fier des cornemuses
  Ici bas à travers la vallée.
  Là où les collines dormaient
  regarde maintenant le sang ne faire qu’un tour
  Et l’esprit
  du vieux montagnard ressurgir.

  Imposantes, élégantes et glorieuses
  sont les montagnes d’Ecosse où je vis
  Nos fiers étendards
  y flottent glorieusement
  Terre de mon labeur,
  Terre aux rivières ensoleillées
  Terre de mon coeur à tout jamais
  La vaillante (courageuse) Ecosse.

  Haut dans la brume des Highlands
  Par delà les îles pourpres
  courageux sont nos coeurs qui battent
  Sous le ciel écossais.
  Sauvages sont les vents qui soufflent vers vous
  Loyaux sont les amis qui vous acceuillent
  Tendres, comme l’amour qui brille
  dans les yeux des jeunes filles.

  Refrain

  Loin des endroits ensoleillés
  Tristes sont les visages écossais,
  Désireux de sentir le baiser
  De la douce pluie écossaise.
  Lorsque s’épanoui le ciel des tropiques,
  L’amour fait rêver les coeurs,
  Nostalgiques du pays d’autrefois.

  Refrain

La mélodie est également utilisée pour une autre chanson intitulée "My Bonnie Lassie" chantée par les Ames Brothers.



Drums in my heart are drummin,
I hear the bagpipes hummin,
My Bonnie Lassie’s comin over the sea.
My heart with her she’s bringin,
I hear the blue bells ringin,
Soon we’ll be highland flingin,
My love and me.

Chorus
I’ll meet her at the shore,
Playin the pipes for her,
Dressed in a kilt
and a tam o’shanter too.
Drums in my heart are drummin,
I hear the bagpipes hummin,
My Bonnie Lassie’s comin,
Comin to me.

Somewhere a ship and crew,
Sails o’er the ocean blue,
Bringing, oh, bringing,
My bonnie back to me.
That’s why the drums are drummin,
That’s why the pipes are hummin,
My Bonnie Lassie’s comin,
Comin to me.

Chorus

Sad are the lads she’s leavin,
Many a sigh they’re heavin,
Even the heather’s grievin,
cryin with dew.
She’s left her native highland,
To come and live in my land,
She’ll love the folks who smile,
And say, "how-we-do".

Chorus

  

  Dans mon coeur les tambours battent,
  et j’entends les cornemuses rugir,
  Ma jolie bien-aimée arrive de par dela la mer.
  Elle apporte mon coeur avec elle,
  J’entends les clochettes des campanules carilloner,
  Bientôt nous convolerons dans les Highlands,
  Ma bien-aimée et moi.

  Refrain
  Je la retrouverai sur le rivage,
  je jouerai de la cornemuse pour elle,
  vêtu d’un kilt
  et d’un bonnet.
  Dans mon coeur les tambours battent,
  et j’entends les cornemuses rugir,
  Ma bien-aimée arrive,
  Elle vient vers moi.

  Quelque part un navire et un équipage,
  voguent sur l’océan bleu,
  ramenant, oh, ramenant à moi,
  Ma bien-aimée.
  C’est pourquoi les tambours battent,
  C’est pourquoi les cornemuses rugissent,
  Ma bien-aimée arrive,
  Elle vient vers moi.

  Refrain

  Tristes sont les jeunes hommes qu’elle quitte,
  Beaucoup soupirent,
  même la bruyère, mélancolique,
  verse des larmes de rosée.
  Elle quitte ses Hautes-terres natales,
  Pour venir vivre sur ma terre.
  Elle aimera les miens qui sourient,
  et dira : "ainsi sommes-nous aussi".

  Refrain



SUGGESTION(S) VIDEO(S)

Karaoké photos

700 pipers & drummers in Calgary
My Bonnie Lassie







- Cette page a été consultée 15273 fois -

Copyright © 2009-2016 Stéphane BÉGUINOT, All Rights Reserved.