Retour menu                                                           Air suivant
MELODIES DIVERSES
Cette page présente brièvement des mélodies (classées par ordre alphabétique) pour lesquelles
il n’y a pas assez à dire pour leur dédier une page entière ou pour lesquelles
je dois encore poursuivre mes investigations.
Elle m’offre aussi de répondre rapidement aux lecteurs qui me demandent des informations
sur des airs encore absents à mon catalogue.




   
Atholl Cummers :
          

Aussi connu sous les variantes « Bog an Lochan » ou « Lady Grant of Grant », Atholl Cummers est un Strathspey écossais dont la partition apparaît pour la première fois en 1757 la collection de Bremner. Atholl (ou Athole) est un dérivé du gaélique « ath Fodla », généralement traduit par « Nouvelle-Irlande » nom donné par les Scots qui envahirent le nord de l’Irlande au 7e siècle. Le mot « cummer », issu du dialecte écossais, signifie « fille ou femme ». Toutefois « cummer » serait dérivé du vieux mot français « commère », qui qualifie les filles et les femmes qui bavardent/cancanent sans fin.
On raconte qu’un joueur de cornemuse, victime de maux de tête à entendre parler sans discontinuer les femmes autour de lui, composa ce Strathspey pour leur offrir une mélodie à danser... parce que les femmes ne parlent pas quand elles dansent ! Les notes de la partition sont censées imiter les filles bavardant. En particulier, la 3ème ligne (commence à la 14e seconde sur la bande son) où la succession des doublés de E accompagnant la note pointée, suivie de la note coupée, imite leur « bla-bla et bla-bla » !



   
Colin’s Cattle :
          

Air lent (3/4) écossais. Cette mélodie a été composée par Isabel Cameron de Mull. Elle raconte l’histoire d’une jolie mariée que des fées ensorcelèrent le jour de son mariage avec Colin. Pendant une année, elle fut condamnée à ne pouvoir se rendre chez elle qu’une seule fois par jour pour traire les vaches. Encore devait-elle rester invisible de son mari qui devait se contenter de l’entendre chanter. La malédiction prit fin au bout d’une année à l’issue de laquelle le couple put enfin vivre ensemble.



   
Farewell to Camraw :
         

Ne cherchez pas Camraw sur une carte… vous ne trouveriez jamais la localité ! En effet, « CAMRAW » est une inversion de « WARMAC » une célèbre marque de chanter pour cornemuse. C’est un air récent composé, sur un mode clin d’œil, dans les années 90 par le Pipe Major du Shotts and Dykehead pipe band, Robert Mathieson, lorsqu’il décida de changer les chanters Warmac (à l’époque réputés équiper les pipes bands des grades inférieurs) de son groupe par des Shepherd. Les Shotts le jouèrent en 1993 et 1994 dans leurs medleys, période où ils revinrent spectaculairement parmi les meilleurs groupes du monde.



   
Greenwoodside :
          

Marche 2/4 traditionnelle écossaise. Les régiments écossais ont toujours dans leur caserne un sonneur de service pour communiquer aux troupes les informations rythmant leur journée. Greenwoodside est en général joué pour le « réveil » des troupes (notamment par les Gordon Highlanders du 4ème batallion du Royal Regiment of Scotland). Cet air vivant et très militaire est supposé aider au lever. Sa relative difficulté, nécessitant un jeu agile et alerte, dégourdit les doigts et permet donc au sonneur de service d’affronter les petits matins glaciaux. Cette mélodie peut être également jouée pour le « quarter hour dress », dernier appel qui indique aux hommes qu’il ne leur reste plus qu’un quart d’heure pour être rassemblés en tenue.



   
Hot Punch :
          

C’est une adaptation mélodique en marche 6/8 du strathspey "orange and blue". « Punch » est dérivé d’un mot hindi « panch », qui signifie « cinq », en raison des cinq ingrédients composant ce cocktail : l’eau, l’alcool, le jus de citron, le sucre et les épices. Une version en marche 4/4 de la mélodie existe sous le titre "The Frolic".







- Cette page a été consultée 5047 fois -

Copyright © 2009-2016 Stéphane BÉGUINOT, All Rights Reserved.